Jacky mobile.

Publié le 6 Novembre 2013

Que je vous raconte un peu ma voiture.

Je ne suis pas (bien que ce soit plutôt le domaine réservé des garçons, certaines filles s’y adonnent aussi) de celles qui bichonnent leur voiture, qui l’aspirent dès que le soleil darde ses premiers rayons, qui la lustrent, allant jusqu’à cirer le pneu (si, si ça existe) ou qui se soucient de la marque, l’allure ou la puissance de cet encombrant véhicule (sans lequel, cela dit, on ne saurait plus quoi faire)…bref.

Tout a commencé lorsque notre vieille Scenic commençait à faire des bruits louches, des petits à-coups des plus désagréables, nous signalant ainsi sa décrépitude généralisée. Et nous dûmes, alors, nous résoudre à faire le changement qui s’imposait, jetant au rebut notre petite familiale pour demander à notre employeur un nouveau bolide. En effet, travaillant pour la marque de voiture au losange argenté, c’est elle qui nous loue notre voiture au Brésil et nous sommes, ainsi, dépendants de la qualité de son parc automobile, du bon-vouloir de la secrétaire, mais aussi de notre position dans « l’échelle sociale » de cette entreprise. Et c’est avec un mélange de tous ces ingrédients et après une cinquantaine de mails échangés, qu’enfin mon gentil chéri est revenu, un soir avec notre carrosse de contes de fée…

Jacky mobile.

Et là, je vais faire baver d’envie tous ceux qui rêvent de tuning la nuit, les accrocs de la jante alu, les mordus de l’accessoire bling-bling, en un mot, les amoureux du « no limit pour remastériser ma caisse »… Je roule, maintenant, dans une « Jacky mobile ».

Jacky, c’est celui qui a des dés en mousse accrochés au rétro, celui qui clame haut et fort qu’il aime Véronique sur un sticker barrant tout son pare-brise, celui, enfin, dont le chien en plastique remue la tête sur la plage arrière, comme pour donner son assentiment à un tel déploiement d’artifices dans un si petit volume. Batman a sa Batmobile, Jacky aussi a son véhicule.

Moi aussi.

Ceintures rouges, tableau de bord assorti, avec tous les cadrans bordés de rouge, volant avec coutures rouges apparentes, becquet arrière pour l’aérodynamisme et damiers noirs et blancs sur la carrosserie. De la même manière que promener son chien attire la sympathie des gens, nous c’est la voiture qui attire certains jeunes conducteurs qui nous questionnent sur la puissance du moteur ou nous félicitent sur notre choix judicieux. Certains conducteurs du même modèle de voiture que le nôtre, nous regardent, au feu rouge, l’air satisfait, nous faisant un signe de tête entendu. Et nous lui répondons avec l’air de ceux qui savent.

Jacky mobile.
Jacky mobile.

Je regrette seulement que mon klaxon ne joue pas « la Cucaracha »…

Rédigé par Marianne Mamagalo

Publié dans #C'est la vie!

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Léa 30/11/2013 18:04

Ça c'est de la caisse ! ;-)

Marianne Mamagalo 30/11/2013 18:13

Pas mal, hein? On se refait une nouvelle jeunesse avec ça!

David 11/11/2013 08:27

J'espère que Jackielol s'est laissé repousser la stache...

Marianne Mamagalo 11/11/2013 19:20

Mais bien sûr! Il a le total look depuis qu'on a la voiture (je ne décrirai pas tout, sinon je vais me faire gronder...)!!

Shalima 10/11/2013 22:56

Huhuhu, je vous imagine TELLEMENT au volant de cette voiture, je suis morte de rire !!!

Marianne Mamagalo 11/11/2013 19:21

C'est notre voiture "so glamour", on assure à mort dedans!

mamie 06/11/2013 21:30

Je pense pouvoir y monter rapidement !!!!!!!!! et là un beau mec me remarque !!!!!!!!!!

Marianne Mamagalo 07/11/2013 00:31

Un beau brésilien qui passe, et zou, une Arlette qui danse la samba!!