T’as d’beaux cheveux, tu sais ?

Publié le 1 Mai 2014

T’as d’beaux cheveux, tu sais ?

Dans ma reconquête désespérée du cheveu doux et léger comme celui du nouveau-né (voir l’épisode 1 et l’épisode 2), j’ai testé le masque super hydratant fait maison.

Pour cela, rien de plus simple :

1 / faire tout ce qui suit loin de tout regard sensible

2/ ne pas avoir d’amour propre

3/ se munir d’un jaune d’œuf qu’on aura mélangé avec 2 cuillères à soupe d’huile d’olive

4/ slalomer entre les hommes de la maison qui aimeraient bien savoir quelle délicieuse nouvelle recette de cup-cakes on est en train de leur préparer

5/passer aux choses humiliantes sérieuses

Donc, si vous avez gravi tous ces échelons avec succès, le bonheur capillaire n’est plus très loin…

Versez donc la mixture huileuse sur toute votre chevelure, au préalable, humidifiée (à chaud, c’est mieux, car les écailles du cheveu sont toutes ouvertes et prêtes à recevoir ce nectar – citation du célèbre poète Jean-Marc Maniatis-). Enveloppez ensuite celle-ci dans un film plastique alimentaire, pour être sûre d’avoir l’air vraiment ridicule auprès d’une éventuelle voisine qui viendrait, comme un fait exprès, quérir un peu de sucre pour pouvoir manger ses crêpes, juste à ce moment-là. Cela dit, le côté pratique de ce déguisement de fakir est d’empêcher l’huile de dégouliner et de vous éviter ainsi de vous transformer en churros géant baignant dans le gras.

Laissez poser autant de temps que supportable aux yeux de votre chéri amoureux-mais-faut-pas-pousser-quand-même et de vos enfants-qui-eux-ne-se-gênent-pas-de-se-foutre-de-votre-gueule (moi, j’ai tenu 2 heures).

Et finalement : rinçage, shampooinage, rerinçage, et là, le verdict : une merveille !

Dire que j’ai cassé mon PEL pour pouvoir acquérir toutes sortes de soins hors de prix pour sauver de la coupe, le foin qui me tient lieu de perruque, que j’ai bichonné ceux-ci comme jamais je ne le fais avec mon gentil chéri et que j’ai même fait appel à un rebouteux pour exorciser ma tête…

A présent je sais ce qu’il faudra que je fasse chaque semaine et – ma générosité étant sans bornes- je vous ai livré mon secret de beauté, ridiculement à portée de tous : de l’huile et un œuf (auxquels certains ajoutent une banane ou un avocat écrasé – mais il ne faut pas pousser mémé, non plus-)…Alors, bonne préparation culinaire à tous, vous m’en direz des nouvelles !

Rédigé par Marianne Mamagalo

Publié dans #Bricoles et trucs de fille

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Sandye 03/05/2014 04:59

Ah, ah ah!!! Marianne en churros géant, miam miam!!! Et ça n'a même pas donné envie aux garçons, comprends pas!!!
Bon, donc résumons nous: aucun amour propre, pas de public mais 1 oeuf et de l'huile d'olive: ça peut être une solution pour mes cheveux aussi qui poussent bien sous les tropiques alors qu'ils ont été courts toutes ces années et que je laisse honteusement griller au soleil !!! Merci

Marianne Mamagalo 03/05/2014 05:04

Hi,hi! Je crois que quand on est expat', on devient un peu des Robinson...les cheveux qui poussent sans qu'on ne fasse rien, le style vestimentaire qui passe au second plan. Chez moi, il n'y a que l'épilation qui reste indispensable, parce qu'au Brésil c'est obligatoire!

Shalima 02/05/2014 22:53

Miam ! :-)

Marianne Mamagalo 03/05/2014 04:42

Il ne manque plus que quelques ingrédients et on pourrait faire un vrai festin chevelu!!

Marie mon-nid 02/05/2014 10:16

J'y ai pensé pour les cheveux fetu de paille de ma fille... oeuf et beurre... ou huile d'olive. .. Mais n'ai jamais osé par crainte de faire tout ça pour rien !
Merci pour ta dévotion! Grâce à ton test, je sais maintenant que je peux le faire!

Marianne Mamagalo 03/05/2014 04:40

Lance toi! Cela dit, je ne sais pas si l'effet cheveux huilés plaira à ta fille!!