J'ai testé le voyage organisé

Publié le 11 Février 2013

Vendredi. Tout à commencé par le choix du resto, à l’aéroport : éclairage au néon, chaises des années 50 avec molleton en plastique et des plats en buffet qui chauffaient et recuisaient depuis des lustres dans des plats de cantine…un vrai régal pour se mettre en appétit ! Puis, ça a continué dans l’avion : plus de places les unes à côté des autres pour nous 4. Et lorsqu'on va voir le steward pour qu’il puisse nous aider à dénicher ne serait-ce qu’une seule plaçounette pour que Gaspard, au moins, soit assis à côté d’un de ses parents, il nous répond, l’air même pas navré : « Désolé, l’avion est plein ! »…Grrrrr ! Cette remarque idiotement évidente me donnait déjà envie de me jeter par le hublot ! Résultat, au décollage : un Gaspard en pleurs de se retrouver entouré d'inconnus et épuisé par une longue journée de classe et une maman (moi !) affamée et passablement énervée par tant d’incompréhension.

Minuit. Arrivés sans encombres à l'aéroport de Foz de Iguaçu, une dame nous attendait avec un panneau indiquant notre nom : elle nous annonce aussitôt que le lendemain, était prévue pour nous une sortie au barrage d'Itaipu, suivie de la visite aux chutes d'Iguaçu . Départ 8 heures du matin. C'était donc ça que j'avais choisi à l'agence de voyage...moi qui pensais, fièrement avoir pris l'option vol+hôtel+taxi à volonté pour les différents déplacements du séjour ! Et, là, voici que j'étais transformée, d'un coup de badge 'Brasil das Aguas Tour', en membre d'un groupe de voyage organisé.

On est arrivé, quand même, à négocier la grasse mat' du lendemain matin, mais la sortie aux chutes ne l'a pas été : j'avais choisi cette sortie, il fallait la faire dans les horaires impartis.

C'est donc une petite famille sur le pied de guerre à 11h30, qui prit le mini-bus (fort heureusement, je n'avais pas, par mégarde, choisi l’option 'bus de 50 places' avec club du troisième âge) pour une visite rythmée et un peu pressée (« Bon, les enfants, dépêchez-vous d'admirer les oiseaux, les autres nous attendent ! », « Marianne, t'as fini ton sandwich, on doit être au point de rendez-vous dans 5 minutes ! »). Bon, je l'avoue, j'ai beaucoup râlé, faisant presque exprès de rajouter un détour par tel point de vue ou une pause à tel endroit merveilleux, pour montrer, avec toute la mauvaise foi dont je peux faire preuve, que ça m'agace qu'on me dicte la conduite à tenir quand je suis en vacances et qu'on peut quand même décider si admirer une cascade extraordinaire prend 5, 10 voire même 55 minutes !!

Le pompon fut la découverte, la première nuit, de notre chambre d'hôtel : un lit double-un lit simple... et le charmant monsieur de la réception de m'expliquer que Gaspard, ayant 5 ans, ne paie pas et n'a donc pas droit à un lit : il m'explique qu'il doit dormir avec son frère, serrés comme des saucisses de Strasbourg dans un paquet sous vide. Cette splendide chambre étant, en prime située en demi-sous-sol avec grilles au fenêtres et odeur d'humidité!!

Je ne vais pas oser me plaindre d'être partie en weekend prolongé, mais quand même !!

A présent, toutes les splendeurs de la nature que nous avons pu admirer depuis 3 jours, m'ont apaisée, réconciliée avec le genre humain (et surtout avec Jaqueline, ma ravissante hôtesse de l'agence de voyage qui m'a vendu ce weekend) et ont fait s'envoler ma colère, qui était bien ridicule face à tant de merveilles...chutes Iguaçu argentine

chutes-Iguacu-Bresil.jpg

Rédigé par mamagalo

Publié dans #Voyages

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Marie mon-nid 12/02/2013 08:37


Quelle horrible organisation !!! Je ne comprends pas qu'il ne puisse pas y avoir un minimum d'arrangement pour laisser un petit garçon avec son papa ou sa maman... Beurk.


Heureusement que les paysages en eux-même avaient l'air magnifiques !

mamagalo 13/02/2013 03:35



Il est vrai que l'indifférence humaine me laisse parfois sans voix!


Et malgré mes râleries, ce weekend a été riche en émotions...



Nathalie, lheuredete 12/02/2013 08:00


Quelle aventure... Je crois que j'ai le même caractère que toi ! ;)


Heureusement, il y a les images prises : magnifiques.

mamagalo 13/02/2013 03:33



Et il y a aussi toutes ces formidables sensations que l'on ressent devant autant de puissance de la nature...cela efface bien vite toutes nos petites contrariétés!