Mamagalo au pays des merveilles.

Publié le 25 Janvier 2012

Dans le jardin de notre pousada, c’est un lapin blanc qui nous accueille. Mais ce lapin-là n’est pas comme celui d’Alice, il n’est pas en retard, pas pressé, il n’a pas de montre à gousset. D’ailleurs, personne n’en a ici. Il suffit juste d’être ponctuel avec les éléments : debout quand le soleil se lève, opérationnel quand le vent commence à souffler pour les planchistes ou simplement à l’heure pour manger quand on a faim, pour tous les autres…

Petite, je trouvais fabuleux de pouvoir peindre les rosiers de la couleur de son choix, comme dans le monde d’Alice. Aujourd’hui, je dois dire que la nature dépasse, de loin, mon imagination en matière de couleurs.

Le chat malicieux créé par Lewis Caroll n’est pas non plus si loin des petits saguis à l’air narquois qui se balancent de branche en branche en scrutant tous nos mouvements et qui, dès qu’on n’y prête plus attention, se précipitent sur nos tartines du petit-déjeuner (ce sont ces singes qu’on voit dans « Rio » qui se coiffent de trombones et portent des montres en guise de ceinture !).

Dans ce pays-ci, nous côtoyons bien, nous aussi, toutes sortes d’animaux : des petites grenouilles (pererecas) cohabitent avec nous dans les toilettes, ainsi qu’une famille de crapauds qui vivent sous le frigo de notre logeuse, de gros lézards aux longues pattes et au port de tête altier qui leur donne l’air d’être issus d’une quelconque famille royale, des geckos aux yeux noirs globuleux et à la peau transparente, des colibris, des chauves-souris…

anim2.jpg

flore3.jpg

La flore n’est pas en reste non plus. Il y a les cocotiers, dont les feuilles rigides claquent au vent comme de petites baguettes, il y a les cactus sur lesquels les amoureux gravent leurs noms en se disant que leur amour durera aussi longtemps que restera le cactus dans ce jardin d’Eden, il y a enfin les bougainvilliers, les hibiscus et toutes ces plantes vertes que l’on peine à faire pousser dans notre petit T3 et qui, ici, mesurent 2 mètres de haut !

Et dans ce décor de cinéma, on croirait qu’un ventilateur géant a été caché qui fait souffler le vent d’une douce brise, chaque jour, contentant les adeptes de voiles ainsi que ceux qui font simplement la sieste dans les hamacs, berçant leur sommeil d’une chaleur agréable.

planche-copie-1

Alice ! Viens vite nous rejoindre dans notre pays des merveilles….

matHamac.jpg

Rédigé par mamagalo

Publié dans #Voyages

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Papycastane 02/02/2012 16:07

Je dois dire que ce pays-sage mes pattes :
-un lapin blanc deux bouts sur ses pâtes arrière qui te regarde pour voir si tu n'es pas tentée par un civet,
des singes qui portent des trombones (en jouent-ils?) et des montres et qui viennent piquer vos biscottes,
des grenouilles qui vont aux toilettes avec vous : qui tire ensuite la chasse en sortant ? Elles ou Vous ?
- un bonhomme cool qui fait de la planche sans toucher sa bôme (trop cool !!!).

sophie 29/01/2012 22:27

Ben alors Marianne, je savais pas qu'un plan à trois te tentait... ;)
Bisous!!!!!!!

sandy fagoaga 26/01/2012 21:54

Ah! Ca fait du bien de vous relire et de constater qu'en effet 2012 commence sous les meilleures prédispositions!! Moi je veux venir caresser le lapin blanc!! Bravo pour tes photos elles font
rêver!! Et dire qu'on est en train de s'organiser pour d'éventuelles vacances au ski si la neige se décide!! Moi, j'veux du soleil, des pina coladas, l'odeur du monoi, encore 5 mois avant
l'été!!
ON vous embrasse fort depuis MAureillas, Sandy et la fago connection.