On aurait mieux fait de rester couché...ou pas!

Publié le 9 Septembre 2012

Le Brésil, ça peut ressembler à des plages de sable désertes ou à des forêts tropicales où seuls les animaux et quelques aventuriers cohabitent en mangeant des insectes. Mais le Brésil, ça peut aussi ressembler  ça :

  file-voitures.jpg

Premier weekend à rallonge depuis un moment, les trois jours qui viennent de se terminer ont été baignés de soleil et de chaleur, après quelques jours de froid et d’humidité.

 

Bien malins, les Mamagalo se sont dit qu’ils n’iraient donc pas, comme tous les curitibéens de souche, vers la mer, mais plutôt vers une petite ville plus ou moins touristique, qu’ils pensaient être délaissée par tous ces touristes de masse désireux d’aller se faire masser la plante des pieds par les vagues du littoral. 

Bien futée, encore, la petite famille décida de prendre son temps le samedi matin, avant de partir, puisque –s’était-elle dit- toute la populace avait dû déjà déserter Curitiba le vendredi. Un départ, donc, vers 11h et des brouettes pour la charmante ville de Morretes, petite cité historique perdue dans la Mata Atlanticâ (« forêt Atlantique » à la végétation exubérante), située à une heure à peine de Curitiba…

Une heure, c’est le GPS qui le dit, mais lui, il ne sait pas que c’est le weekend de la fête nationale. Il ne connait pas, non plus, les habitudes des brésiliens qui se déplacent avec la grande famille élargie. Il n’a pas été programmé, enfin, pour savoir qu’il ne faut surtout pas démarrer à l’heure où tout le monde charge sa glacière, ses bières et son charbon, pour aller se faire une petite grillade en bord de route…nous non plus !

 

11H30 : nous empruntons la magnifique « Estrada do Graciosa », l’ancienne route qui relie Curitiba à Morretes. Elle a conservé ses pavés sur plus de la moitié du chemin, est bordée d’hortensias, zigzague sur une quarantaine de kilomètres et se voit ponctuée d’aires de repos et de barbecue investies par les brésiliens en weekend. Du monde, donc. Beaucoup. On hésite presque à faire demi tour, mais finalement la route est belle et nos discussions joyeuses nous aident à oublier que le temps s’étire de plus en plus. On s’arrête un peu avant Morretes car nos ventres crient famine et il est près de 14h30 : le restaurant est bondé et nous devons attendre encore de très longues minutes avant de trouver une table puis, enfin, d’être servis.

 

Pour terminer cette pause hors voiture, nous allons faire quelques ablutions dans la rivière toute proche, qui, plantée dans un cadre assez sauvage, n’en était pas moins recouverte d’un tapis flottant de jeunes gens en petits maillots, de plus vieux tout habillés ou encore d’enfants sur des chambres à air de camion, suivant le courant, assis comme des pachas sur leur trône gonflable.

gens-dans-riviere.jpg

 

foule-riviere.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

On a fini par arriver à Morretes lorsque le jour déclinait…

Ça a été, contre toute attente, une chouette journée !

Rédigé par mamagalo

Publié dans #C'est la vie!

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Ramu 30/09/2012 13:25


Beaucoup de monde!!Bonne journée.

mamagalo 30/09/2012 18:33



En effet, ce n'était pas un "long fleuve tranquile"!!



Lou Castaneo 20/09/2012 17:25


Bravo, mes petits, la prochaine fois pour partir ailleurs, partez deux heures avant : connaissez-vous la fable du lièvre et la tortue : le lièvre avait consulté ses mails et écouté les dernières
nouvelles, mais il ;ne savait pas que les tortues de maintenant, çà n'a rien à voir avec celles d'il y a 6 mois.Elles sont beaucoup plus rapides, plus efficaces.....

L'Heure d'été 10/09/2012 10:50


Contente que la journée se soit bien terminée. La dernière photo est vraiment joyeuse ! Je ris, car cette histoire nous est arrivée dans le Pays basque en vacances. Tu te dis : Oh, aujourd'hui,
ce serait bien je jour pour aller dans les Terres et non à la plage... et là, une fois embarquée, tu réalises que d'autres ont osé partager ton idée. Bouchons ! Youpi... ;) 

mamagalo 10/09/2012 21:27



C'est peut-être qu'on a de bonnes idées alors!



mon-nid 10/09/2012 08:38


Mais qu'est-ce qu'ils foutent, tous ces gens, à avoir les mêmes idées que nous ?!!


C'est fou le nombre de "trempeurs de pieds", sur la photo !

mamagalo 10/09/2012 21:27



Impressionnant, non?