Tristesse et souvenirs.

Publié le 23 Avril 2012

J’ai été le témoin, aujourd’hui, d’une grande preuve de l’inhumanité de certains hommes. L’avenir  de l’un décidé d’un regard échangé entre deux autres. L’espace de quelques secondes…

J’ai, alors eu une irrésistible envie de relire Pagnol. Pagnol est celui qui m’a fait découvrir la musique des mots, le pouvoir de ceux-ci et surtout les images qu’ils peuvent nous évoquer. Il est celui qui m’a fait oublier, aujourd’hui, la complexité de certains hommes. Combien ils se sont éloignés de l’essentiel.

C’est mon maître de CM2 qui m’a ouvert la porte de LA lecture. Il est de ceux qu’on oublie jamais, parce qu’il nous a aidé à grandir un peu mieux, il nous a montré que, aussi petit qu’on soit, on peut être porteur de projets. Nous devons être un certain nombre de mon ancienne classe de CM2 à repenser à lui épisodiquement, quand on parle de classe de neige, de la trilogie de Pagnol ou d’Aubagne.

Le thème de notre classe aurait  pu être « Sur les traces de Marcel …». Je crois que c’est à ce moment que j’ai eu envie de devenir écrivain (en même temps que géologue…je ne sais pas trop pourquoi : le mot devait bien sonner à mes oreilles !). C’est là que j’ai perçu qu’avec de simples mots, bien agencés, on pouvait faire rêver les gens, simplement en racontant l’histoire de sa vie.

Alors, en ce jour un peu triste devant le constat que j’ai fait de la noirceur de certaines âmes (tout le monde le savait déjà, mais, moi, je rêve encore à un monde de jolies choses), je remercie Pagnol à titre posthume pour toute la gaité qu’il m’a apporté. Et merci encore à René, mon instituteur qui a dû faire fi de quelques petits éléments du programme, pour nous apprendre d’autres choses tout aussi bien plus essentielles !

 

ecole

Rédigé par mamagalo

Publié dans #C'est la vie!

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Noël Kinépalepèresicélèbre 29/04/2012 18:55

J'ai bien aimé l'évocation du CM2 : çà nous ramène loin en arrière, quand tout était (peut-être) (presque) parfait ! Il est vrai que j'ai gardé un très bon souvenir de mon instit de CM2 : un grand
bonhomme un peu lourd rouquin qui nous racontait la vie au travers du programme. C'était aussi le temps des copains (ou des copines pour Marianne). Mais il ne faut pas vivre uniquement dans le
passé : le présent sait aussi être très agréable, puisque le monde avance et qu'il reste très agréable : exemple : je trouve magique de pouvoir, grâce à Monsieur Skype, voir nos enfants ou nos
parents partis à l'autre bout du monde et qui nous racontent leur vie de tous les jours, ce qu'ils ont mangé à midi et de voir, sur l'écran, qu'ils ont beaucoup aimé. Réjouissons-nous ; la vie est
belle !

kikiofseahouse 29/04/2012 11:05

A apprendre en portugais pour te défouler la prochaine fois :

"Quand on fera danser les couillons, tu ne seras pas à l'orchestre."
Marcel Pagnol

Bisous sur fond de cigales SS ss SS ss SS