Zen attitude

Publié le 23 Janvier 2013

La pousada dans  laquelle nous séjournons (eh oui, le Brésil est encore plongé dans le farniente des vacances d’été !) est tenue par un couple charmant par sa disponibilité, sa douceur et sa quiétude. Le mari, Elvio, après avoir eu son lot de grandes tristesses et de tourments, a trouvé la voie la sagesse au travers du bouddhisme, en devenant maître de méditation. Il fait partager, à qui le souhaite, son expérience et ses connaissances en shamata et vipassana...C’est ainsi que j’ai été initiée à la méditation.

Pensant être initiée à une activité à mi-chemin entre le yoga et la sophrologie (que je n’ai jamais pratiqué ni l’un ni l’autre), je me suis dit qu’un peu de travail de postures mélangé à un peu de zenitude spirituelle, ne pourraient que faire du bien à mon corps et mes chakras ! Je me suis bien trompée, car comme son nom ne l’indique pas,  la méditation consiste, pour le dire vite, à…ne plus penser!

On commence par se mettre en position du lotus, ce qui permet de rester sans bouger pendant un long moment et de respirer sans gêne. Puis, on ferme les yeux et on doit ne plus se laisser envahir par toutes nos pensées incontrôlées qui nous submergent, en se concentrant uniquement sur notre respiration : on doit, en substance, trouver le vide qui est en soit. Eh bien, une demi-heure (ce qui, en l’occurrence, est peu, car je suis novice en la matière) à chercher le vide, en comptant chacune de mes inspirations fut un travail fort difficile. Je me suis donc rendue compte que mon cerveau a une vie autonome, que je suis incapable de contrôler (ce dont je m’aperçois déjà les soirs où, ne trouvant pas le sommeil, je n’arrive pas à faire taire les idées et pensées qui m’arrivent dessus en cascade).

Comme dirait mon copain David, qui m’a accompagnée dans cette quête de spiritualité : « Sur la route de l’illumination, on n’a même encore enfilé nos chaussures !! ».

 

meditation.jpg

Rédigé par mamagalo

Publié dans #Loisirs - culture

Repost 0
Commenter cet article

victorin 19/04/2013 19:16


Ce qui m'épate, c'est de découvrir votre copain David en train de s'enfoncer dans une expérience de sophrologie, aux côtés de son épouse et que, grâce à Internet, cette photo va pouvoir être vue
par des milliards de personnes. Je pourrais intituler cette photo "David et le reste de la planète".

sandye 27/01/2013 18:31


Comme je te comprends, je suis persuadée que je serais totalement incapable moi aussi de faire taire toutes ces petites voix intérieures qui assaillent mon cerveau dès que j'ai une minute de
calme et de répit! D'autant plus que ces voix ne m'offrent pas forcément de réflexion constructive mais ne font que conserver du bruit constant là-haut.


MAlgré tout, je reconnais que s'il est possible d'atteindre cette quiétude, je veux bien te rejoindre dans ta poussada pour tester la méditation ou peut-être tester les cocktails locaux, ça peut
faire taire qques voix intérieures le breuvage local aussi, non?

mamagalo 27/01/2013 18:45



Ce qu'on peut faire aussi, c'est faire communiquer nos voix intérieures en buvant une caipirinha! Je t'attends déjà sous les cocotiers (je prends un peu d'avance!)...