Des lions, des éléphants et le désert…

Publié le 8 Janvier 2014

… et pourtant, je ne suis pas en Afrique.

Le désert n’est pas de sable, c’est une pampa immense, infinie, à la végétation sèche et rase, la route qui le traverse est droite, tracée par un géomètre soucieux d’orthogonalité, elle semble ne pas avoir de fin. Ce n’est pas vraiment une route, d’ailleurs, mais presque une piste, caillouteuse et aride. La voiture soulève des nuages de poussière qui restent un moment en suspension dans cet air chaud, sans vent.

Route de la péninsule Valdès.

Route de la péninsule Valdès.

Seuls quelques courageux habitants nous regardent passer, l’air surpris : lamas, perdrix, nandous, tatous et même des moutons, règnent en maîtres sur ces terres sans douceur. Ils ont pris la couleur de cette terre aux tons de beige, d’ocre et de gris.

Des lions, des éléphants et le désert…
Des lions, des éléphants et le désert…
Des lions, des éléphants et le désert…

Les éléphants ne sont pas, non plus, les mammifères terrestres aux grandes oreilles cousins de Dumbo. Ils cousineraient plutôt avec Flipper. En plus moches, en fait. Ces monstres tout en graisse viennent s’allonger 6 mois durant sur les côtes argentines pour se reposer et faire des petits. Quand je dis « petits », c’est un peu exagéré bien sûr. Sachant leur géniteur peut faire jusqu’à 5 mètres de long, vous pouvez imaginer les mensurations de son rejeton.

Des lions, des éléphants et le désert…
Des lions, des éléphants et le désert…

Et les lions que nous avons observé pendant de longs moments ne sont pas les rois des animaux et de la savane mais en ont le rugissement et la crinière légèrement dorée. Les mâles sont massifs et teigneux, laissant de profondes blessures aux malheureux curieux désireux de s’approcher trop près du harem de leur rival. Ils vivent en grands groupes dont les siestes au soleil ne sont interrompues que par les grognements ou les bagarres, renvoyant les plus faibles individus à la mer ou loin du reste de ses congénères. Quelques femelles mettent bas au milieu de toute cette confusion, seules, mais entourées d’une horde de mouettes se jetant sur le placenta dès que la mère s’en est libérée.

Des lions, des éléphants et le désert…

Et là, j’ai l’impression de plonger dans un de ces reportages qu’on regarde en rentrant de boîte, à l’heure où certains travailleurs se lèvent déjà et qui nous racontent la vie des bêtes et leurs passionnants rites sociaux.

Des lions, des éléphants et le désert…

On a terminé notre tour dans ce gigantesque zoo à ciel ouvert, par les pingouins de Magellan, creusant des trous dans la falaise friable pour y faire leur nid. Ils sont bien curieux et peu intimidés par notre haute stature, venant faire leur toilette sous nos yeux émerveillés ou prenant la pose devant les nombreux photographes.

Des lions, des éléphants et le désert…
Des lions, des éléphants et le désert…

Et, cerise sur le gâteau de ce voyage dans le Nord-est de la Patagonie, nous nous gavons de fruits de mers et de viandes argentines…il n’y a même pas de feijão au menu !!

Rédigé par Marianne Mamagalo

Publié dans #Voyages

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

carole 10/01/2014 10:27

bonne année les loulous
gros poutous
stef et carole

Marianne Mamagalo 10/01/2014 14:57

Plein de bises australes!
On est, en ce moment, à Ushuaia : je suis sûre que ça vous plairait! Il faudra y revenir ensemble à la saison du ski.

Léa 09/01/2014 23:19

Coucou,
la photo du pingouin toiletteur est magnifique ! Je vais sûrement te la piquer :-)
Profitez bien,
Bises!

Marianne Mamagalo 10/01/2014 14:56

Il va falloir me payer des droits d'auteur!! ;o)
Des bises du grand froid...

Nathalie, Lheuredete 09/01/2014 12:06

Bravo pour ce beau reportage photo... Les images capturées sont magnifiques.
Bonne année 2014 avec joie et fou-rires !

Marianne Mamagalo 09/01/2014 22:07

Merci beaucoup! Les animaux se laissent facilement approcher ce qui facilite le travail du photographe! Très très bonne nouvelle à toi et ta petite famille!

kikiofseahouse 09/01/2014 10:29

BONNE ANNÉE LES CAPELOUS !!
Elle commence magnifiquement bien !
Ta description des paysages me fait penser à la Namibie mais la comparaison s'arrête en ce qui concerne les animaux !
Vivement la téléportation !
Gros bisous les aventuriers.
PS : Laurent arrête de chercher Florent Pagny

Marianne Mamagalo 09/01/2014 22:06

Une merveilleuse année à vous aussi!!! On pense souvent à vous pendant ce voyage plein de découvertes et de bons moments...